Autumn FASHION TRENDS

CARRIE BRADSHAW WAS RIGHT!

October 26, 2016

Carrie Bradshaw’s 90’s style is making a comeback!

You, who, at 14 with Converse on your feet, dreamed of Manolo Blahnik’s from your couch, glued in front of the television screen. You, then teenager, who liked to believe that the romantic woes of these 4 girlfriends necessarily resembled the discussions you had with yours during recess. You, who, from the top of your long sculpted legs due to hours of mandatory gym at school, had not yet met Miss Cellulite and her other unsightly friends (to be regretted later). You, who turned your room into a jumble sale when trying on the most unexpected outfits, this post is for you!

The past couple of months, it’s been written everywhere, we recognise the silhouettes and accessories flipping through magazines: it’s the return of the 90’s!  I was rather sceptical, but diving back into the spicy episodes of SATC forced me to review my judgment. Six seasons, 94 episodes and more than 15 years later, not only do I still want to copy-paste Carrie Bradshaw’s entire wardrobe, but I am above all fascinated to see how relevant and on trend her outfits are today!

Okay, I wouldn’t wear everything, in fact I do find some things clearly dated, but overall it’s really striking. What surprises me most, is seeing how these sharp and unlikely looks were already at that time very “fashionable” and relevant to the era, but also how they were forerunners, since they are equally fashionable now. That said, it is well known that fashion moves through cycles and often styles are developed by drawing inspiration from history. The Carrie Bradshaw phenomenon seems to be above it all. Creating this personality whose looks were liberated from the shackles of what was fashionable but yet so relevant was visionary.

Let’s take a peek into her closet (and what a closet!) to supply yours!

Obviously, I start with the tutu, one so perfectly generic. You probably did not need to wait for me to tell you that our dreams of tutus have finally come true. They have been around for some time, first seen at H & M this summer and now available at Zara. Seeing all the skirts falling down in the Maria Grazia Chiuri first collection at Dior, it is bound to last.

carrie-bradshaw-90's-what-to-where-blog

Let’s talk about Dior, not just because I have fallen in love with the Italian’s beautiful collection (another story), but because she too, must have pulled out her old DVD’s as you can see: The very famous « J’adore Dior » or « J’adior »

carrie-bradshaw-90's-what-to-where-blog-2 copy

Carrie Bradshaw also knew how to mix prints like no other, and Prada invites us to do the same this fall. For the same effect with a smaller budget, Zara offers a multitude of prints.

carrie-bradshaw-90's-what-to-where-blog-3

She was already showing us how to wear stripes that can be found now absolutely everywhere (Metallic sweater at Claudie Pierlot).

carrie-bradshaw-90's-what-to-where-blog-4

Kill two birds with one stone for the crop-top and pleated skirt – combo, which at the same time proves to your mother that, no, exposing your navel past your fifteenth birthday is not necessarily prohibited (under certain conditions of course…) Wool crop top, Calvin Klein Collection at net-a-porter.com / Pleated skirt, Etoile Isabel Marant

carrie-bradshaw-90's-what-to-where-blog-5

Have you found your dream pink coat, or are you still waiting for it? Manteau Morrisson, Sandro.

carrie-bradshaw-90's-what-to-where-blog-6

And the cap, shall we talk about it?  To be copied from Isabel Marant Etoile.

carrie-bradshaw-90's-what-to-where-blog-7

I’ll stop there, otherwise you’ll still be reading in three days’ time, if I continue.

And yet, I kept to the more traditional outfits, those you can wear tomorrow at the office, Saturday morning at the market and in the evening at a restaurant, without having to justify yourself too much to your man who may have trouble understanding why you insist on wearing a summer dress under your winter coat, without tights (because black tights wouldn’t go and nude coloured tights aren’t an option) but with a little fur accessory (Faux, of course!) like Carrie did so well and don’t forget the pendant with your name.

carrie-bradshaw-90's-what-to-where-blog-8

So let’s have fun! Let’s not match the gray and the rain of autumn with our morale and our outfits. Dare, instead! Perhaps aside from being the inventor of outfits that inspire us, Carrie Bradshaw also shows us what it is like to be a free-thinking woman, who is independent, playing with the codes whilst maintaining a certain elegance (with, I grant you, a few hiccups too).

Let us copy from this icon, uninhibited, humourful fashion intuition, without the headaches!

As an aside, bringing fiction to reality, please note, Sarah Jessica Parker is about to launch a collection of little black dresses. Notice to lovers…


Carrie Bradshaw avait raison!

 

A toi qui, à 14 ans et Converse aux pieds, rêvais de Manolo Blahnik depuis ton canapé, clouée devant ton écran de télévision. A toi l’adolescente d’alors qui aimait croire que les déboires sentimentaux de ces 4 copines ressemblait forcément aux discussions de récréation que tu avais avec les tiennes. A toi, qui, du haut de tes jambes longues et fuselée par les heures de gym obligatoires de l’école  qui n’avaient pas encore fait la rencontre de Madame cellulite et ses autres amies disgracieuses dont on se serait bien passées ensuite…, toi donc, qui donnais à ta chambre des allures de boutique de vêtement en période de soldes lorsque tu essayais les plus improbables des tenues, ce petit mot s’adresse à toi.

Depuis plusieurs mois, on le voit écrit un peu partout, on en reconnait les silhouettes ou les accessoires en feuilletant un magazine: il paraît que c’est le grand retour des années ’90. Si jusque-là j’étais encore sceptique, me replonger dans les épisodes piquant de Sexe and the City me forcent à revoir mon jugement. 6 saisons, 94 épisodes et plus de 15 années plus tard, non seulement je meurs toujours autant d’envie de faire un « copier-coller» du dressing de Carrie Bradshaw, mais je suis surtout totalement fascinée de constater à quel point ses tenues sont d’actualité. D’accord, je ne mettrais pas tout et je trouve certaines choses clairement datées, mais globalement c’est vraiment saisissant. Ce qui me surprend le plus c’est de voir à quels point ses looks- aussi pointus qu’improbables fussent-ils parfois – étaient à l’époque deja tellement « à la mode » et donc encrés dans leur temps mais aussi combien ils étaient précurseurs, puisqu’ils sont tout aussi à la mode maintenant. Certes, il est bien connu que la mode avance par cycle et que souvent le style innove en allant puiser ses racines dans sa propre histoire. Malgré  tout, le phénomène Carrie Bradshaw me semble être au-dessus de tout cela. En créant cette personne à l’allure si libérée des carcans de ce qui était à la mode lors de la sortie de la série et à la fois si profondément encrée dans la mode, le résultat a quelque chose de visionnaire. En bref, je vous propose d’aller puiser dans son placard(et quel placard!) pour alimenter le vôtre.

Evidemment, je commence par le tutu, celui si parfait du générique. Là, vous n’avez surement pas attendu que je vous le dise pour vous apercevoir qu’enfin nos rêves de tutus avaient été réalisés. On en trouve un peu partout depuis quelques temps, déjà chez H&M cet été et chez Zara cet automne. Et à voir les jupons à tomber par terre que Maria Grazia Chiure a égrainé tout au long de sa premiere collection chez Dior, c’est parti pour durer.

Parlons-en de Dior, et non pas parce que je suis tombée en amour devant la collection de la belle italienne (c’est un autre sujet), mais parce que la styliste a forcément dû ressortir ses vieux DVD comme moi, voyez plutôt: Le très fameux t-shirt « J’adore Dior » ou « J’adior »

carrie-bradshaw-90's-what-to-where-blog-2 copy
Carrie Bradshaw savait aussi mixer les imprimés comme personne, et Prada nous invite à en faire de même cet automne (défilé PàP 2016, à shopper sur net-a-porter.com).  N.B.: pour autant d’effet avec un plus petit budget, allez vous amuser chez Zara qui propose une multitude d’imprimés.
carrie-bradshaw-90's-what-to-where-blog-3
Elle nous montrait déjà comment porter les rayures que l’on retrouve à présent absolument partout (pull Metal, chez Claudie Pierlot)

carrie-bradshaw-90's-what-to-where-blog-4

D’une pierre deux coups pour le combo crop-top et jupe à plis – qui en même temps prouve à votre mère que, non, le nombril à l’air n’est pas forcément interdit passé l’âge de 15 ans ( à certaines conditions évidemment…).
Top raccourci en laine, Calvin Klein collection chez net-a-porter.com /Jupe plissée en lamé Madlen, Etoile Isabel Marant
carrie-bradshaw-90's-what-to-where-blog-5

Sinon, vous avez déjà craqué sur votre manteau rose, ou vous attendez encore? Manteau Morrisson, Sandro.
carrie-bradshaw-90's-what-to-where-blog-6

Et la casquette, on en parle? A copier chez Etoile Isabel Marant.

carrie-bradshaw-90's-what-to-where-blog-7

 Je m’arrête là care vous serez encore en train de me lire dans trois jours si je continue. Et encore, je m’en suis tenue à ses tenues le plus classiques, celles que vous pourrez porter demain au bureau, samedi matin au marché et le soir au resto sans avoir trop à vous justifier auprès de votre homme qui aura peut-être de la peine à comprendre pourquoi vous vous évertuez à mettre une robe d’été sous votre manteau d’hiver, sans collant ( car les collants noirs ça n’irait pas et chair c’est pas possible), et évidemment sans pull, mais avec un petit accessoire en fourrure ( fausse!) comme elle savait si bien le faire, et bien-sûr le pendentif à votre nom.

Allé amusons-nous! Ce n’est parce que le gris et la pluie de l’automne sont là qu’on va y assortir notre moral et nos tenues. Au contraire, osons! Car peut-être plus qu’un inventaire de tenues dont s’inspirer, Carrie Bradshaw nous montre l’exemple d’une femme libre et qui s’assume, s’amusant des codes, mais toujours dans l’élégance ( avec, je vous l’accorde, quelque ratés aussi … mais on n’a rien sans rien, non?)?

Copions de cette icône le naturel décomplexé, le sens de l’humour et la mode intuitive, sans pride de tête!

Bon, et sinon, pour rendre la fiction encore plus réelle, Sara Jessica Parker et sur le point de lancer une collection de petites robes noires. Avis aux amateurs…

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply