FASHION LOOKS TRENDS

MILAN FASHION WEEK AW 2014 RUNWAY REPORT

March 10, 2014

 MILAN FASHION WEEK AW 2014 RUNWAY REPORT

While in New York and London, the minimalist and comfy chic trends prevailed on the catwalks, Milan seems to be following a trend of it’s own with a sophisticated and theatrical vibe.
Is Milan finally turning it’s back on the other fashion capitals ? No, Milan exudes sophistication, quality, elegance, femininity, and most importantly a design set worthy of all the big movies. The designers want to make us dream and are looking to seduce us by placing the woman at the centre of the world, refusing to let her go unoticed.

Let’s take a closer look at what Milan’s AW14 designers have in store for us next season.

We discover a magical atmosphere at Dolce Gabbana,which is half way between a fairy tale and medieval story. Sewn motifs include swans, foxes, wolves, and birds which transport us to the enchanted forest. Then come the princess silouhettes, long dresses with corsets, dresses and coats embroidered with baroque motifs as well as floral printed chiffon dresses. Our favorite is the red riding hood inspired fur cape. The metallic balaclavas, accessorizing the outfits, refer to the iron armor, which knights wore. The show portrays an extraordinary sense of detail, true to it’s name, which continues to make us dream throughout the seasons.

Blumarine also remains in the medieval theme with its mini dresses covered in crystals and metallic trimwork. Perfect to combat next winters chic-est soirées.

DOLCE&GABBANA BLUMARINE

At Pucci, on the other hand, the 70’s make a comeback along with an ethnic and sensual touch. Peter Dundas, continues to cultivate the brand identity thanks to Navajo prints. The laced riding pants bring out an unexpected wild side which contrasts with the oversized knits. Combined these give a suprinsingly flattering silouette. The colour palette remains very neutral allowing the prints to be worn easily on a daily basis.

PUCCI

Colour Euphoria at MSGM. The latest italian premium fashion brand continues to peak thanks to its young,sharp yet relaxed look. Floral and asbtract prints create a mix & match effect between structured and sophisticated shapes.

Similar atmosphere at Prada, where the entire collection is built around geometric shapes, and art deco prints which contrast with the minimalist sheer panels. It reminds us of the 20’s in Berlin. Muccia Prada was able to recreate a retro glamour universe with silk fluid dresses. Each silouette is accessorized with a thin silk foulard and bags are worn behind the shoulder. She subtly introduced the 70’s through her colour palette using colours such as red, violet, yellow, back and green. Prada re-invents the oversized coat and shearling jacket by coating them or binding them with wool.

PRADA MSGM

Change of pace at fendi, who swaps this seasons extravagant accessories and excentric look for a new minimalism, where structured and fluid lines bind with grace. The shapes are simple and precise. The juxtaposition of sheer fabrics offer a sporty chic vibe to the more sober outfits. We love the oversized embellished sweaters combined with mini skirts. A very sophisticated and versatile look which could easily take you from day to night.

Also on the same wave length, Jil Sander who is fully taking on her new fondness for minimalism with straight lines and simple cuts. Plain colours give a simple yet precise result. We like this masculine elegance which allows us not to forget that material and cut overtakes the rest.

 

MILAN FASHION WEEK, DEFILES AUTOMNE-HIVER 2014

Alors qu’à New York et Londres, le style minimaliste, comfy-chic régnait sur la fashion week, à Milan les défilés semblent suivre une toute autre tendance, beaucoup plus sophistiquée et théâtrale.  Milan serait-elle donc une capitale de la mode aux antipodes de ses consœurs ? Non, Milan prône la sophistication, la qualité, l’élégance, la féminité, mais avant tout une scénographie digne des grands films. Les créateurs veulent faire rêver et cherche à séduire, ils placent la femme au centre du monde et refusent de la banaliser. Petit détour par la fashion week Automne-Hiver 2014 de Milan pour décrypter les futures tendances.

Chez Dolce & Gabbana, on découvre une atmosphère féérique, à mi chemin entre le compte de fée et le récit médiéval. Les applications cousues sur les vêtements prennent la forme de cygnes, renards, loups, oiseaux, on est transporté dans la forêt enchantée. Puis vienne ces silhouettes de princesse, robe longues avec corset, robes et manteaux brodés avec des motifs décoratifs baroques, ou encore robes en mousseline à imprimées fleuris. Il y a aussi ces grandes capuches en fourrure qui nous font immédiatement penser au célèbre petit chaperon rouge. Robes bijoux stressées et les cagoules métalliques qui accessoirisent les tenues font référence aux fidèles chevaliers vêtus de leur armure de fer. Un sens du détail extraordinaire, fidèle à la marque, qui continue de nous faire rêver chaque saison.

La collection Blumarine reste également dans le thème médiéval avec ses minis robes armatures ornées de cristaux ou de broderies dorées. Parfait attirail pour les soirées chics de l’hiver prochain.

DOLCE&GABBANA BLUMARINE

Chez Pucci, l’hiver prochain sera sous le signe des années 70, ethnique, sensuel, et infiniment féminin. Peter Dundas, continue à cultiver l’identité de la marque grâce à  l’utilisation d’imprimés Navajo, ou encore de ces mini robes décolleté en V  au motifs décoratifs métalliques. Les pantalons d’équitation lacés apportent un petit coté sauvage, et contrastent avec les mailles oversized pour retrouver une silhouette très flatteur. Côté couleur on reste dans une palette neutre qui rend les imprimés très faciles à porter au quotidien.

PUCCI

Euphorie de couleurs et d’imprimés chez MSGM. La dernière marque Premium Italienne, continue son apogée avec cet air très jeune, décontracté, mais pointu. Imprimé fleuris ou abstrait, ils jouent le mix & match entre des pièces sophistiquées et structurées en y ajoutant des pulls en maille flashy.

Même atmosphère excentrique chez Prada, où toute la collection est construite autour de figures géométriques, imprimés art déco qui contrastent avec le minimalisme du tulle transparent. Toute une mise en scène qui nous transporte à Berlin dans les années 20.

Muccia Prada a su recréer un univers retro glamour avec des robes en satin, fluides mais droites, chaque silhouette est accessoirisée par une fine écharpe en soie et les sacs se portent derrière l’épaule. Elle a subtilement introduit son thème phare, les années 70, à travers une palette de couleurs très pop, du rouge, violet, jaune, noir, gris, vert ou encore doré. On retrouve également les manteaux oversized et le fameux blouson aviateur, ici revisité laqué or avec des bordures en laine. Une pièce infiniment avant-garde et provocatrice.

PRADA MSGM

Changement de registre chez Fendi, qui troque cette saison accessoires extravagants et looks excentriques pour un nouveau minimalisme, où lignes structurées et fluides se lient avec grâce. Les formes sont simples, carrés arrondis, les coupes précises, la juxtaposition de tissu transparent offre un côté sport chic aux tenues les plus strictes. On adore les pulls oversized ornés de brillants combinés avec des mini-jupes légères. Un look très sophistiquée mais versatile qui saurait se porter de jour comme de nuit.

Dans le même esprit Jil Sander assume à nouveau son penchant pour le minimalisme, avec des lignes droites et des coupes simples. Des couleurs unies pour donner un rendu simple, mais précis. On aime cette élégance à la garçonne qui nous rappelle que la justesse de la matière et de la coupe surpasse les artifices.

Follow my blog with Bloglovin

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply