DAILY CASUAL & WORK LOOKBOOK FASHION LOOKS

SHOWROOM EDELWEISS – STYLE LAB

October 7, 2014
MACHA_LYDIA_6

As you may have guessed from our latest Instagram and Facebook teasers, we took part in Edelweiss magazine’s style lab at the end of August.

The idea of the style lab is to promote Swiss designers through a photo shoot, allowing bloggers to create various looks from selected pieces showcased by the magazine.

It’s a great styling exercise that we loved taking part in! Mixing brands, textures and colours to own, and adapt them to our personal style. We spent three hours playing dress up whilst being photographed by Sophie.

We made use of fashion’s versatility to create various styles and looks, to replicate some of the AW14 trends, which will hopefully inspire you! Should you happen to be in Geneva this weekend, you must pop into the Edelweiss Showroom, which is taking place on Sunday (12 October) at the Tiffany Hotel. You will be able to get your hands on most of the pieces we wore during the shoot!

It is now time to show you the pictures from our shoot, but to make the suspense last a tad longer we have decided to post one outfit a day, with each outfit being representative of a different and exciting trend of this season. Today we are starting off the week with our short interview with the magazine.

 

The Edelweiss Showroom is fast approaching (10 to 12 October at the Tiffany Hotel)! To celebrate the occasion, we invited local bloggers to familiarize themselves with Swiss fashion, and asked each of them a few questions. Let’s meet Lydia and Macha from What-to-where.com.

 

Tell us about your link with fashion?                                                                                                              

For us, fashion is not only a passion, but also a game. It is the opportunity for us to express our creativity, and daily mood; an opportunity to differentiate ourselves from others, and at times to slip into different role for the day. Fashion is undoubtedly part of our daily routine. Fashion as a sort of creative identification is communicated through our blog, which we both love. On the other hand fashion is also a terribly competitive and complex industry in which we both work. Lydia is a footwear designer for a big London brand and I own my distribution company of ready-to-wear in Europe.

Which creations marked you the most during the photoshoot? Why?                                       

All creations marked us due to their creativity but also their quality and finishes. We loved the fluro skirt for it’s futuristic aspect, but were also very keen on the « Purple Coat » for it’s structured and elegant cut. My personal crush is the gingham overall. It is a piece that has made a come back these past few seasons. This one in particular has a retro appearance yet at the same time feels very avant-garde. In regards to accessories we very much liked baies d’Erelle jewelry, which differentiated itself from the rest with its ethnic and bohemian vibes, and we would definitely endorse a pair of Mathilde Petit sunglasses for a cheeky Lolita look.

 What do you think of Swiss fashion?                                                                                          

Unfortunately Switzerland isn’t as recognized for its fashion as it is for its watch making. We are discreet and practical consumers in search of good quality. We also are not the type to boast about our latest acquisitions, and nor would we try and copy the craziest looks of the catwalk. Instead we have a much more conservative approach to fashion. Switzerland is recognized for its high taste level and passion for aesthetics. The Swiss are very organized and work with extreme rigour, which is an essential asset to succeed in the fashion industry. Zurich rapidly managed to develop its own fashion week to help promote its local designers; there are excellent fashion schools that offer a great preparation to all youngsters willing to succeed in the field. We also feel it is extremely important for fashion magazines to support local designers, which your magazine seems to do with great success. Whereas in the past Swiss fashion was known and solely based on its creativity, it has now changed and bettered its commerciality to be in line with the rest of the market. It is fair to say that today Swiss fashion is ready to face the competitive fashion industry. There are many extremely promising brands that will succeed in the European fashion scene. It is always a pleasure to discover them and use our patriotism to support them!

Do you have a favourite designer? If so, why?                                                                                           We don’t really have a favourite designer. We were seduced by many of the designer’s showcasings, and attempted many different looks from bohemian to minimalist without forgetting a bit of retro. We took a lot of pleasure in wearing each designer piece, but if we had to select amongst all of them, we would punt Laboratoire and Stefanie Biggel, because both brands have a strong identity and respective style. We loved Laboratoire for its prints and subtle cuts and Stefanie Biggel for its savoir-faire and skill in regards to the structure of each piece.

 

———————

 

Comme nos petits teasers facebook et Instagram l’annoncaient, fin Août nous avons participé au style lab du magazine Edelweiss.

Le but était de mettre en avant une selection de designers Suisses lors d’en photoshoot permettant aux bloggeuses de créer des looks à partir des pièces séléctionnée par le magazine.

Une bref exercice de styling que nous avons adoré. Mixer les marques, textures, couleurs pour nous les approprier et les adapter à notre style… Nous avons passé trois heures dans leur studio à jouer à la barbie en nous faisant photographier par notre amie Sophie.

On a usé de la versatilité de la mode et tenté differents styles pour créer des looks en fonction des tendances de cet Automne-Hiver 2014, le but était aussi de vous donner quelques idées, et par chance si vous avez l’occasion de vous rendre à Genève ce weekend vous pourrez même acquerir certaines de ces pièces lors du SHOWROOM EDELWEISS qui aura lieu de vendredi à Dimanche à l’Hotel Tiffany.

Il est donc temps de vous monter ces photos, mais pour faire durer le plaisir nous avons décidé de poster une tenue chaque jour durant cette semaine pour définir une tendance de cette saison. Et aujourd’hui nous commençons par notre mini interview pour le magazine.

Le Showroom Edelweiss arrive à grands pas (du 10 au 12 octobre à l’hôtel Tiffany, Genève)! Pour l’occasion nous avons invité des blogueuses suisses à se familiariser avec la mode helvétique, et leur avons posé quelques questions. Rencontre avec Lydia et Macha de What-to-where.com

Parlez-nous de votre rapport avec la mode
Pour nous la mode est une passion mais aussi un jeu, c’est la possibilité d’exprimer notre créativité, notre humeur du jour, de se différencier ou de décrocher un autre rôle le temps d’une tenue. Aujourd’hui la mode fait partie de notre quotidien, c’est une sorte d’identification créative à travers notre blog, et une industrie terriblement complexe et compétitive dans lequel nous travaillons toute deux. Lydia est designer de chaussures pour une grande marque Londonienne et j’ai ma société de distribution de prêt-à-porter en Europe.

Quelles créations vous ont frappé cette année lors du photshoot? Pourquoi?
Les créations nous ont toutes frappé par leur créativité, mais aussi la qualité de leurs finitions. On a adoré la Jupe orange fluo pour son coté très futuriste tout droit sortie des aventures de Barbarella. Mais aussi le « Manteau Violet » pour sa coupe structurée et son élégance. Petit coup de cœur personnel pour « la salopette vichy », c’est une pièce qui fait un grand come back ces dernières saisons et celle-ci a un coté retro mais aussi très avant-garde. Côté accessoires, on a beaucoup aimé les bijoux baies d’Erelle qui se différencient avec leur esprit bohême ethnique, et on adopterait bien une paire de grosses lunettes nacrées de «Mathilde Petit » pour un look de lolita.

Que pensez-vous de la mode suisse?
Evidemment la Suisse n’est pas aussi reconnue pour la mode que pour sa suprématie horlogère. Nous sommes des consommateurs discrets, pratiques et qualitatifs. Nous ne sommes pas du genre à venter nos dernières acquisitions ou à tester les looks les plus farfelus sortis des défilés, et nous avons une approche beaucoup plus intellectuelle et conservatrice de la mode. La Suisse jouit du gout des choses bien faites et d’une passion de l’esthétisme. Nous sommes très organisés et travaillons avec beaucoup de rigueur, ce qui est un atout indispensable pour réussir dans l’industrie de la mode. Zurich a su très vite développer sa fashion week pour promouvoir les designers locaux, et il y a de très bonnes écoles de mode qui offrent une excellente préparation aux jeunes aspirants pour entrer sur le marché. Il est aussi indispensable que les magazines de mode Suisses soutiennent les designers locaux, ce que d’ailleurs votre magazine fait avec succès. Si avant la mode Suisse tournait beaucoup autour de la créativité, désormais le processus de commercialisation du produit a également été assimilé, et nos designers sont tout à fait prêts à faire face a la compétitivité de l’industrie de la mode. Il y a beaucoup de marques très prometteuses qui sauront très vite s’imposer sur la scène de la mode Européenne. C’est toujours un plaisir de les découvrir et d’user de notre patriotisme pour les soutenir !

Avez-vous un créateur préféré? Pourquoi celui-ci?
Nous n’avons pas vraiment de créateur préféré, nous avons été séduites par beaucoup d’entre eux, et nous avons tenté des looks très différents du bohême au minimaliste, sans oublier un peu de retro. Nous avons eu beaucoup de plaisir à porter chacun des créateurs mais si nous devions sélectionner deux d’entre eux nous garderions Laboratoire et Stefanie Biggel car ces marques ont toute deux une forte identification, chacune dans leur style respectif, Laboratoire avec des imprimés et coupes subtiles et Stefanie Biggel avec beaucoup de recherche et de savoir faire au niveau de la structure des pièces.

MACHA_LYDIA_1 MACHA_LYDIA_4 MACHA_LYDIA_2 MACHA_LYDIA_3MACHA_LYDIA_5

Lydia: Dress, Coat,

Macha: Dress:, rings& collar: Baies d’Erelles, Boots: Gianvito Rossi

Pictures by Sofie Dussex

Make up by Bobby Brown

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply